Deuxième tentative du Grand Som. Cette fois-ci, on change d’itinéraire car nous ne sommes pas au complet.

Comme la première fois, nous nous garons au parking de la Ruchère pour monter au col de la Ruchère. Au col, au lieu de prendre à travers la prairie comme la fois précédente, nous prenons vers le Petit Som. Nous rattrapons un groupe que nous dépassons rapidement.

20180602_103542

A la première intersection, nous prenons en direction du Pas du Loup. Le sentier est très bien défini.

Nous atteignons par la suite le habert de Bovinant. Nous faisons une petite pause, pour ensuite continuer à monter en direction du col de Mauvernay. Le sentier est bien humide et à quelques endroits il reste des névés. Nous choisissons donc de marcher dans l’herbe juste à côté du sentier. Nous arrivons tranquillement au col.

Plusieurs traileurs nous dépassent. Grâce à eux, nous savons vers où se dirige le sentier et où il faut faire attention (lorsqu’ils marchent). Le sentier entouré de verdure se transforme en sentier dans un environnement très minéral. Il reste néanmoins facile à repérer.

Avant d’arriver au Pas de la Suiffière, nous devons un peu mettre les mains pour s’assurer. Puis nous arrivons au Pas. Nous y faisons notre pause pique-nique afin de profiter de la vue.

20180602_121509

Après mangé, nous nous dirigeons rapidement vers Le Racapé, dernier point avant notre montée vers le Grand Som. Au Racapé, un panneau nous indique le Grand Som à 400m… avec une durée prévu de 25 minutes ! J’imagine déjà le dénivelé à encaisser. Le Racapé se situe à 1803m d’altitude et le Grand Som à 2026m.

L’ascension commence. D’abord dans les rochers. C’est ce que j’aime, le coeur s’accélère, mais tout est sous contrôle. Une gorgé d’eau en sortant des rochers pour repartir de plus belle. Nous sommes maintenant entourés d’herbe. Je me fais distancer. Mes jambes me lancent, j’entends mon pouls, de temps à autre ma vision se trouble. Pause. Et c’est reparti. Encore quelques mètres. Quelques mots échangés avec des randonneurs. On y est presque. Mes jambes tirent. Enfin de la caillasse. Un dernier effort et me voilà sous la croix, à 2026m !

Une pause afin que je reprenne mon souffle, que mon corps se calme, que les nausées partent. Puis j’admire la vue dégagée devant nous. Je me retourne, mur de nuages. Nous n’aurons pas toute la vue aujourd’hui, il faudra revenir.

20180602_133004

Nous entamons la descente par le sentier des moutons. Il faut prendre son temps, certains endroits glissent. Nous atteignons le col de Bovinant. Puis le col de Léchaud. Pour enfin arriver au Petit Som, dans les nuages. Nous ne nous attardons pas. Et nous recommençons à descendre en direction de Ruchère.

La descente est longue et pénible. Nous sommes dans la forêt, dans la boue. Nos chaussures sont imprégnées de boue. Nous ne pouvons même plus reconnaître leur couleur. Heureusement avant d’arriver au habert, nous traversons le ruisseau du Bruyant qui nous permet de donner une seconde vie à nos chaussures maltraitées.

Vous en voulez plus?

La Chartreuse regorge de diverses sentiers pour atteindre le Grand Som et le Petit Som. Il y a différentes alternatives. L’un peut aller sans l’autre, en fonction de la randonnée voulue.

Petite conclusion

Cette randonnée m’aura bien coupé les jambes. Elle m’a également permis de dépasser mes limites. Une randonnée difficile, mais qui en vaut le coup.

Le tracé

Grand Som 2

Photos ©Capucine, Samsung A3

Grand Som & Petit Som – June 2th 2018: The desired summit

Second try of the Grand Som. This time, we change the itinerary because the entire group is not here.

Like the first time, we park at the Ruchère to climb to Col de la Ruchère. At the pass, we don’t take the meadow, we climb to the Petit Som.

First intersection, we take the direction to the Pas du Loup. The path is very visible.

Then, we reach the Habert de Bovinant. We take a break to continue to climb direction Col de Mauvernay. The path is wet and sometime we cross some snow. It is easier for us to walk near the path, in the grass and we arrive slowly to the pass.

Several trailers exceed us. Thank to them, we know in which direction goes the path and where we have to be careful (they stop running to walk). The greeny path changes and becomes very mineral. However, it is simple to locate.

Before the Pas de la Suiffière, we must use our hands to ensure ourselves. At the Pas, we take a lunch break to enjoy the view.

After lunch, we are going rapidly to the Racapé, the last point before the Grand Som. At the Racapé, a signboard indicates the Grand Som at 400m… with a duration of 25 minutes ! I imagine already the high difference. The Racapé is located at 1803m of altitude and the Grand Som at 2026m.

The ascension starts. First in rocks. I like it, the beat accelerate but everything is ok. A sip of water when we are out of the rocks and here we go again. Now the path is surrounded by grass. The boys are already far. My legs hurt, I hear my beat, sometimes my vision is getting blurry. Break. And let’s go again. Only a few meters. Some words exchange with hikers. I am almost there. Finally some rocks. A last effort and here I am, under the cross, at 2026m!

A break so I can take my breath again, that my body calm down, that the nausea go away. Then I admire the view in front of us. I turn back, clouds wall. We will not have all the view today, we should come back.

We go down by the sheeps path. We have to take our time because some places slips. We reach the Col de Bovinant then Léchaud to finally reach the Petit Som, in the clouds. We don’t stay because there is no view.

The going down is long and hard. We are in the forest, in the mud. Our shoes are impregnated with mud. Hopefully, before arriving to the habert, we cross the Bruyant stream which allows a second life to our shoes.

Want to know more?

The Chartreuse massif abounds of divers path to reach the Grand Som and Petit Som. There is different alternatives. You can do one without the other, depending on the hike you want.

Small conclusion

This hike cut my legs. It allows me to go beyond my limits. It is a tough hike, but it worth it.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s