Une fois de plus, réveil aux aurores. Il est 6h, il fait nuit dehors, Grenoble dort encore. Pour moi pas de répit, je suis attendue à Échirolles pour aller à Valmeinier 1800.

Arrivés sur place, le soleil est avec nous, mais la température reste basse. Un temps idéal pour courir même si on sait que la chaleur va vite arriver.

Les dossards récupérés, un dernier passage obligatoire aux toilettes et nous voilà dans le sas de départ. Les dernières indications sont données : la couleur du balisage et le début du parcours dans la station.

Nous nous élançons. Le parcours commence par une montée sur une piste verte qui oblige certains à marcher. De ce fait, nous sommes tous en file indienne à marcher car il est difficile de doubler. Nous passons une arche et commençons la première descente. Cette partie me permet de doubler certaines personnes et de prendre l’avance que je vais perdre par la suite en montée. La descente est plutôt facile, elle débute sur le goudron et continue en chemin, mais sans réelle difficulté. Puis vient la montée, longue, sous le soleil, mais avec un beau paysage et entrecoupée par de grands replats.

A 6km, la montée est finie. Nous entamons la descente. Une fois de plus, une descente très roulante, sans rocher, qui ne présentera pas de difficulté majeure. En entamant la descente, je regarde l’heure et arrive à la conclusion que je peux finir en 2h grand max.

La descente continue encore et toujours. Nous passons un pont (passage appelé le désert) et de nouveau ça grimpe. On monte, doucement mais sûrement. J’entends le souffle régulier d’une femme qui me suit depuis le haut. Son copain vient nous encourager. On y est presque. La montée est finie, j’accélère, mais subitement mon diaphragme se contracte et je n’arrive plus à rien. Malgré la main tendue de ma partenaire du moment, je suis obligée de m’arrêter 10s pour reprendre mon souffle. Puis je me force et je repars. J’accélère le plus que je peux pour la rattraper et arriver en même temps qu’elle. Elle me devance de quelques centièmes de seconde. Mais je suis contente de ma performance : je viens de boucler le parcours en 1h52 !

20180811_124345

Photos ©Capucine, Samsung A3

Mont Thabor Trail – August 11th 2018: A rolling trail

Once again, waking up at crack of dawn. It is 6am, it is dark outside, Grenoble is still sleeping. For me no respite, someone is waiting for me at Echirolles to go to Valmeinier 1800.

When we arrive, the sun is with us but the temperature is low. A perfect weather to run, even if we know that the heat is coming.

We have our bibs, last passage to the toilets and here we are in the starting line. The last indication are given: the mark color and the beginning of the path in the ski station.

We dash into the race. The lap begin with a ski track and some people have to walk. That why we are walking in single line because it is hard to pass the others. We pass a ark and begin to go down. The part of the track allows me to pass some runners and take some advance I will lost in the climbing part. The going down is easy, it begins on the asphalt and continu with a path but without difficulties. Then the way up, it is long, under the sun but with a beautiful landscape and with some long plateau.

At 6km, the going up is finish. We start the way down. Once again, the going down is very rolling, without rocks and major difficulties. Beginning the way down, I look at the time and concluded that I can finish the race in 2 hours maximum.

We continue to going down and pass a bridge (passage call the desert) and the path is climbing again. We are going up slowly but surely. I hear the regular breath of the woman who is following me since the top. Her boyfriend comes to encourage us. It is almost done. The climbing is over, I accelerate, but suddenly I can’t breath. Despite the helping hand, I have to stop for 10s to breath again. Then I push myself and restart. I accelerate again to try to reach the woman and finish with her. She arrive just before me, with some hundredth of second. But I am proud of me : I just finish the trail in 1h52 !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s