Tout juste sortie de l’avion me voici à Grenoble, le sac à dos préparé en 5 minutes chrono, les chaussures enfilées, nous partons vers le Col du Grand Cucheron. Nous nous arrêtons avant le col au parking des Grands Taillis d’où part le sentier qui rejoint le nouveau GR®738. Nous n’avons pas fait la 1ère étape du GR (Aiguebelle – Col du Grand Cucheron) car nous ne la jugions peu intéressante pour nous.

Étape 1: Des Grands Taillis – Sous le Grand Chat

(6,35km – 852D+)

Nous arrivons aux Grands Taillis au alentour de 15h30. Du parking, nous prenons un sentier qui monte fort dès le départ, dénivelé nécessaire pour rejoindre le GR. Le temps est plutôt changeant, nous sommes soit dans le nuage, soit sous le soleil. Lorsque nous sortons enfin de la forêt, nous sommes dans le nuage. Nous sommes censés être entourés de tourbière, mais nous le savons uniquement grâce à un panneau explicatif.

Sur les crêtes qui sont assez vallonnées, nous rencontrons le même « problème ». Nous sommes dans le nuage mais lorsqu’il part nous pouvons enfin observer ce qui nous entoure et notamment un petit arc-en-ciel. Mais les nuages ne manquent pas de nous retomber dessus rapidement.

Nous arrivons assez rapidement sous le Grand Chat, au niveau des 2 petits lacs. Nous avions décidé au préalable de bivouaquer à cet endroit. Nous montons la tente dans un brouillard complet. Nous ne voyons plus du tout l’environnement qui nous entoure. Pendant notre dîner, le ciel se dévoile pendant 5 minutes. Le temps de prendre une photo et nous sommes de nouveau dans le brouillard. Rapidement il commence à pleuvoir à grosses gouttes, c’est parti pour un orage entre pluie, grêle et bourrasques de vent. Heureusement notre nouvelle tente tient le coup et nous pouvons nous endormir paisible.

Étape 2: De sous le Grand Chat au Refuge des Férices

(14,37km – 1390D+)

Notre réveil se fait également sous l’orage. Nous attendons que ça passe, la pluie s’arrête, le moment pour nous de plier notre tente.

Nous suivons le sentier des moutons qui nous mène à la bergerie d’Arpagon. Le nuage est toujours sur nous mais nous sentons que le soleil n’est pas loin donc nous décidons de tout de même passer par la Pointe du Rognier. Plus nous montons, plus le voile nuageux est faible. Nous espérons avoir une ouverture pour le sommet. Malheureusement pour nous, le nuage est accroché et nous ne pouvons pas profiter de la vue.

Nous ne trainons pas car le temps se recouvre. Pour quitter la Pointe, nous n’arrivons pas à bien voir le balisage mais nous retombons assez rapidement sur le sentier. Après avoir suivi les crêtes, nous descendons dans un cirque en traversant un pierrier. Nous arrivons avec un petit grain de grêle dans le Plan du Lai, mais rien de bien méchant. Au Col de Pré Rémy le vent et la pluie se joignent à nous et ne nous quitteront plus de l’après-midi. Nous sommes déçus car nous avançons tête baissée pour nous protéger de la pluie et du vent, nous sommes trempés et nous n’avons aucune visibilité sur ce qui nous entoure. Nous avons le temps de voir une marmotte avant qu’elle ne rentre précipitamment dans son terrier se protéger de la pluie.

Bon an mal an, nous arrivons au Col de la Frèche où nous récupérons le GR®738. La pluie est toujours avec nous et nous fatigue énormément. Nous allons juqu’au Col d’Arpignon, col où nous avions prévu de bivouaquer. Au milieu de brouillard et le vent nous fouettant toujours autant, il nous est impossible de trouver un endroit pour poser notre tente. Heureusement le panneau indicatif nous indique notre plan B: le refuge des Férices à 1h35 de marche. Sans un mot nous partons dans cette direction les jambes tremblantes de froid. La descente vers le refuge est longue et nous n’en pouvons plus, nous voyons le refuge derrière chaque gros rocher, mais il n’est toujours pas là. Quand soudain, au détour du sentier, le voici… Enfin !

Au refuge nous sommes avec les premières personnes que nous croisons sur le GR. Ils ont également prévu de faire la traversée et ont déjà mis en route le poêle ! Le temps de nous changer et de manger, le temps se découvre et nous découvrons l’endroit magnifique où est ce refuge !

Étape 3: Des Férices à Le Plan

(20,17km – 1252D+)

Nous repartons des Férices une fois de plus dans le nuage. Le spectacle d’hier n’est plus qu’un souvenir et nous nous enfonçons dans le forêt avec le brouillard. Durant notre descente, nous traversons de multiples ruisseaux, l’environnement est verdoyant et les myrtilles poussent tout le long du chemin. Au niveau du Bens, une nouvelle passerelle a été érigée grâce à la participation de l’association de l’Échappée Belle (Ultra trail qui traverse Belledonne). Finalement, nous tombons sur le Refuge de la Pierre du Carrée où nous nous arrêtons pour manger. Nous mangeons une tarte lardons/fromage/champignons ainsi qu’une tarte aux myrtilles. Tout est fait maison et est délicieux !

Après avoir bien mangé, nous suivons une courbe de niveau pendant un court moment. Puis nous attaquons encore une descente, raide et droit. Elle nous amène à un chemin forestier que nous suivons pour remonter. Le chemin n’est vraiment pas passionnant alors nous nous arrêtons pas. Lorsque nous arrivons dans l’espace naturel sensible du Praillet-Lac du Mont Mayen, l’environnement est plus mignon et nous mène à l’Aup Bernard. Il est encore tôt donc nous nous arrêtons uniquement pour remplir nos gourdes et nous repartons pour descendre dans la vallée. Nous traversons Le Cohard, puis nous décidons de planter notre tente à Le Plan, au pied de l’Oule.

La suite bientôt dans un autre article ! 🙂

Photos ©Capucine, Canon EOS M50

Crossing Belledonne – August 11-17th 2019 : Comparable to the mythic GR20? (North Part)

Just grounded, I am in Grenoble, backpack prepared in 5 minutes, walking shoes on the foot, we are leaving for the Col du Grand Cucheron. We stop before the col at the Parking des Grands Taillis where a path is beginning to join the new GR®738. We didn’t have done the first step of the GR (Aiguebelle – Col du Grand Cucheron) because we judge it less interesting for us.

Step 1: From Grands Taillis – Under the Grand Chat

(6,35km – 852D+)

We arrive at the Grands Taillis around 3:30PM. From the parking, we join a path which climb hard in the forest. High difference needed to rejoin the GR. The weather is changing, we are in the clouds and then under the sun. When we finally get out of the forest, we are in the clouds. We are surrender by bog but we only know that thanks to an informational sign.

On hilly crests we have the same “problem”. We are in the clouds but when it is gone, we can finally observe the environment and even a rainbow. But clouds are not far and are once again on us.

Rapidly we arrived under the Grand Chat, close to two small lakes. We have decided before that we will bivouac at this place, we put our tent in the frog. During our diner, the sky unfolds during 5 minutes, the time to take a picture and the frog is back. Now it begins to rain, it is the start of a thunderstorm with rain, hail and wind. Hopefully our new tent hold on and we can sleep peacefully.

Step 2: From under the Grand Chat to the Refuge des Férices

(14,37km – 1390D+)

We wake up under the thunderstorm. We wait until it is gone to wrap the tent.

We follow the sheep path which lead us to the Arpagon sheepfold. The clouds are still on us but the sun is not so far. That is why we decide to pass by the Pointe du Rognier. The more we climb, the more the cloudy veil is small. We hope for an opening at the summit but sadly the clouds are hooked and we can’t enjoy the view.

We don’t stay long because the sky is covering. To leave the summit, we don’t see well the signs but rapidly we are back on the path. After following the crests, we are going down in a cirque passing through a scree. Under the hail we arrive at the Plan du Lai. At the Col de Pré Rémy the wind and rain are joining us and will stay with us for the rest of the afternoon. We are disappointed because we are walking head down to protect us from the rain and the wind, we are soaked and we don’t have any visibility of what is around us. We have the time to see a marmot before she is going back in her borrow.

Through good times and bad, we arrive at the Col de la Frèche where we are back on the GR®738. The rain is still here and tires us hugely. We are going to the Col d’Argignon where we have planned to sleep. But with the frog and a strong wind it is impossible to find a spot for the tent. Hopefully, a sign indicates our plan B: the refuge des Férices at 1h35 walking. Without a word we are going on this way with our legs cold shaking. The going down is long and we are tired, we see the refuge behind each big rock, but it is still not that. When suddenly at the bend of the trail, here it is… Finally!

At the refuge we are with the first people we meet on the GR. They have also planned to do the crossing and the stove heated! The time to change and to eat, the sky unfolds and we discover the beautiful place where is the refuge.

Step 3: From the Férices to Le Plan

(20,17km – 1252D+)

We are leaving the refuge once again in the frog. The spectacle of yesterday is a memory and we sunk in the forest. During our going down, we cross numerous streams, the environment is verdant and the blackberries are growing around the path. At the Bens, a new bridge has been build thanks to the participation of the association of the Échappée Belle (ultra-trail across Belledonne). Finally, we are at the Refuge de la Pierre du Carrée where we stop to eat. We eat a pie with larder, cheese and mushrooms and also a blackberries’ pie. Everything is home-made and is delicious!

After a great lunch, we are following a contour line during a short time. Then we attack a straight steep slope. It is joining a forest path which we are following to climb. The path is very not exciting so we are not stopping during the climb. When we arrive in the protected area of Praillet-Lac du Mont Mayen, the environment is cuter and brings us to the Aup Bernard. It is soon in the afternoon so we stop only to refill our gourds and we are back on the path to go down in the valley. We are crossing Le Cohard and then we decide to put our tent at Le Plan, under the Oule.

Next soon is another article! 🙂

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s