Jour 6: Venise – Ravenne

Après le début de notre road trip qui nous a mené jusqu’à Venise, nous partons vers Ravenne pour débuter notre migration vers le sud. Nous avons voulu profiter à fond de Venise et la route est longue jusqu’à Ravenne. Nous arrivons donc en fin d’après midi à notre camping vue sur mer (Villaggio dei Pini). Les jambes lourdes de nos deux journées à Venise, nous décidons de nous prélasser sur la plage. Même si les avis sur Ravenne sont très bons, on voit assez rapidement que ce qui nous intéresse est en centre ville, donc nous allons les voir en mangeant en ville après notre baignade.

Jour 7: Ravenne – Florence

La journée commence par un réveil matinal afin de profiter du levé de soleil. Nos yeux sont encore peu ouverts mais le froid fini de nous réveiller. Et enfin face à nous le soleil commence son spectacle avec la mer !

Après cette courte nuit, nous allons en direction de Florence à travers les montagnes. La route est magnifique et c’est un réel plaisir de conduire dessus après les longues heures en lignes droites de Venise à Ravenne.

Nous allons directement au Forte di Belvedere afin d’avoir une vue plongeante sur la ville et essayer de trouver un parking accessible.

Nous commençons tout d’abord par passer face au Ponte Vecchio. Cet ancien pont est connue car c’est une galerie marchande et une rue piétonne du XIVe siècle. Au fil du temps il est devenu un emblème de Florence et tout le monde se presse dessus mais la vue est nettement meilleure d’en face.

Nous passons par la Piazza della Signoria pour aller vers le duomo. Il est malheureusement fermé car nous sommes un dimanche. Nous décidons d’en faire le tour et de venir le lendemain tôt afin de prendre des places pour le visiter.

Sur la via dei Calzaiuoli, il y a sanglier qui est censé porter chance lorsqu’on lui touche la truffe. Un amas de touristes se pressent autour afin de lui toucher et de prendre une photo à ses côtés.

Après nous être promenés dans les rues de Florence, nous allons au Palazzo Vecchio afin de monter la tour Arnolfo. Après 245 marches, nous arrivons à la plateforme où nous avons une superbe vues sur Florence et le Companile di Giotto.

Pour rentrer à notre voiture, nous passons tout de même parle Pont Vecchio.

Jour 8: Florence – Sienne

Nous retournons au duomo pour acheter un ticket pour visiter la Cupola di Brunelleschi, la Cattedrale di Santa Maria del Fiore et le Battistero di San Giovanni. Après une heure de queue car il y avait un problème technique, nous apprenons qu’il n’y a plus de place pour la coupole… Mais que l’on peut acheter le ticket (pour le même prix) et quand même visiter la cathédrale et le baptistère. Nous refusons car le clou du spectacle et ce qui nous intéressait réellement était la coupole et nous partons pour Sienne, déçus.

De Sienne, nous savons qu’il faut aller voir la cathédrale qui est très connue pour être magnifique mais très chargée. En arrivant en ville, les rues sont étroites et piétonnes. Nous déambulons dans ces rues là pour déboucher sur la cathédrale. On ne nous avait pas menti ! Elle est très chargée, mais les dessins et formes sont tellement minutieux que ça reste magnifique. Nous passons une heure dedans à regarder dans tous les sens.

Après cet arrêt siennois, nous reprenons al route car nous voulons faire une bonne partie de la route pour ne pas arriver trop tard à Rome le lendemain. Nous roulons beaucoup pour arriver au lac de Bolsena où nous prenons le 1er camping qu’on a vu sur maps. Notre emplacement est magnifique, directement sur le lac, mais tous les services sont catastrophiques ! Le propriétaire ne parle que italien ou allemand, pas un mot d’anglais et les sanitaires sont déplorables. Heureusement nous y restons qu’une seule nuit !

Jour 9: Laggo di Bolsena – Rome

À peine arrivés à Rome, nous allons nous renseigner afin de trouver des billets pour le Colisée et le Vatican. Si trouver des places pour le Colisée a été simple, pour la Vatican ça a été autre chose et nous avons dû passer par une agence.

Billets en poche, nous allons au Colisée et grâce à nos tickets, nous n’avons pas à faire la queue, un vrai bonheur. Construit en plein centre-ville de Rome, le Colisée est un amphithéâtre romain datant de l’antiquité. Après 2000 ans, la structure reste impressionnant même si il a été abîmé par le temps.

À côté du Colisée et compris dans nos tickets, nous allons visiter le forum romain et le Mont Palatin. Il fait très chaud donc nous ne faisons pas tout le tour, et faisons uniquement le forum.

Ensuite, nous nous baladons dans les rues de Rome en essayant d’aller aux endroits connus tels que la fontaine de Trevi et la Piazza Navona.

Jour 10: Rome

Aujourd’hui, notre journée est principalement consacrée au Vatican. Notre agence nous a donné rendez-vous vers 11h30 pour qu’on rejoigne un groupe de français. Finalement notre groupe ne partira qu’à 13h… Heureusement, un fois de plus nous ne faisons pas la queue pour rentrer mais il y a un monde fou ! Une fois à l’intérieur, notre guide commence par nous décrire la chapelle Sixtine car on ne peut pas rester longtemps à l’intérieur (dû au monde). Nous sommes donc en plein soleil à regarder des panneaux avec des photos de la chapelle. Puis nous rentrons dans le musée à proprement dit ! La collection de sculpture est impressionnante, mais ce qui nous marque le plus (en dehors du nombre affolant de personnes !) c’est les peintures au plafond. Elles sont en 2D, mais leur réalisation est tellement bien faite qu’elles semblent en 3D, c’est impressionnant.

Nous sommes légèrement déçus de la chapelle Sixtine car elle est vraiment petite et on ne peut pas rester à l’observer à cause du monde (il y a un temps défini par groupe). La visite guidée se finit par la chapelle, mais nous pouvons directement entrer dans la Basilique Saint Pierre. Elle est magnifique et majestueuse ! Grande, très lumineuse et très riche.

Après le Vatican, nous continuons notre visite. Nous passons par le Panthéon, puis direction le monument à Victor-Emmanuel II.

Jour 11: Rome – Naples

Nous arrivons à Naples en fin de matinée, sous la pluie. Nous allons nous abriter dans un centre commercial à Vico Lungo del Gelso.

Nous nous promenons dans les rues de Naples et sommes abasourdis devant la saleté de la ville, qui est accentuée par la pluie récemment tombée et les odeurs qui remontent. On décide alors de monter au Castel Sant’Elmo d’où nous pouvons profiter d’une vue sur Naples et le Vésuve.

Nous décidons de redescendre sur le bord de mer pour manger une glace et aller au Castel dell’Ovo. Malheureusement il est fermé, nous en profitons pour aller prendre un verre à côté afin de reposer nos jambes, puis nous allons à notre camping (camping Spartacus) qui se situe à côté de Pompei.

Jour 12: Pompei – Vésuve

Nous allons à Pompei tôt le matin, nous découvrons avec plaisir qu’il y a un prix jeune (2€ au lieu de 16€ !) et nous commençons à déambuler dans les ruines. Nous n’avons pas pris de guide audio donc nous allons où bon nous semble et de temps en temps nous entendons des bribes d’explications sur telles ou telles maisons. Ces explications sont très intéressantes et il est vrai que j’aurai aimé en entendre plus. C’est impressionnant de voir certains corps momifiés directement dans la position qu’ils avaient lors de l’éruption du Vésuve.

La ville est très grande, nous ne la faisons pas en entier car à l’heure du déjeuner nous en avons déjà pleins les pattes et nous voulons en garder sous le pied pour monter au Vésuve.

Après un bon repas, nous prenons la route pour le Vésuve. Nous montons directement en voiture, puis il faut se garer (parking payant) et ensuite il y a une navette qui permet d’accéder à l’entrée du parc. La navette est également payante (2€/personne), mais on peut monter à pied (ce que nous avons su après).

Finalement, monter au Vésuve est vraiment très simple et à la portée de tous. Le chemin est très large et emprunté par beaucoup de touristes. Nous pensions pouvoir se promener autour du cratère, mais on ne peut qu’emprunter le chemin touristique, le reste est fermé au public.

Nous redescendons à notre voiture à pied car il y a énormément de monde qui attend pour la navette. En descendant, nous nous rendons compte que les navettes ne montent plus car le parc va bientôt fermer, nous avons bien fait de partir à pied.

Jour 13: Procida

La veille, nous avons décider d’aller dans une île car nous n’avons vraiment pas aimé Naples. En regardant sur internet et les prix du ferry, nous avons décidé d’aller à Procida. De bon matin nous voilà donc dans un bus pour Naples et nous attrapons tout juste le ferry qui part pour Procida.

Procida, bien moins connue que sa voisine Capri, est une petite île discrète habitée majoritairement par des familles de pêcheurs. Sous le soleil, Procida s’illumine avec la couleur pastel de ses habitations. Le tourisme de masse ne s’y est pas encore arrêté donc il n’y a pas de gros complexe hôtelier. Nous prenons un petit déjeuner sur la port, puis nous allons nous promener dans la petite île de 4km². Au fil de nos dédales, nous nous retrouvons sur la plage de Chiaia qui est encore déserte.

Après une bonne baignade, nous allons à la Punta dei Monaci pour avoir une vue notamment sur la Marina Corricella. La rue monte doucement et nous profitons des petites terrasses pour avoir une vue plongeante sur la marina.

Nous arrivons à la Santa Margherita Nuova d’où on voit très bien l’abbaye San Michele Arcangelo.

La suite du road trip ici 😉

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s