Jour 14: Naples – Cecina

Après une belle journée à Procida, nous nous levons tôt afin de remonter vers le Nord. Nous n’avons pas particulièrement de point de chute, nous voulons juste monter le plus possible vers Pise. Nous roulons un long moment sous la pluie avant d’atteindre Saturnia. c’est un site connu en Toscane pour ses sources chaudes. Il y a les thermes où l’accès aux sources est payant, mais si on continu un peu plus loin, on arrive aux cascades de Mulino. Malgré une fine pluie, on décide d’aller se baigner. Une forte odeur de souffre est présente et la couleur de l’eau est incroyable. Je n’ai jamais vu une eau aussi bleue (sur les photos la couleur ne rend pas, mais en allant voir sur Internet vous pourrez voir la couleur). Ni une ni deux, nous entrons dans les sources pour nous réchauffer.

Nous nous rhabillons, couvert par l’odeur de souffre et nous repartons dans la Toscane profonde.

Après une longue journée de route sous la pluie, nous arrivons vers Cecina où nous louons un bungalow au camping Casa di Caccia. Le camping donne sur la mer et nous allons nous promener pour le coucher de soleil, mais encore une fois les nuages nous gâchent la vue.

Jour 15: Cecina – Moneglia

C’est toujours sous la pluie que nous arrivons à Pise. Mise à part la fameuse tour, il n’y a pas grand chose à vous (surtout sous la pluie). Nous nous arrêtons donc à la tour et nous décidons d’aller directement à Lucca car on nous a dit que c’était bien plus beau.

Lucca est une ville toscane longée par de grand remparts. Dans le centre-ville historique, les rues sont pavées et ont beaucoup de charme. Nous commençons par visiter l’église San Michele in Foro.

Puis nous montons à sa tour d’où nous avons une belle vue sur la ville et sur la place San Michele.

En sortant de la tour, nous prenons la pluie (grâce au gros nuage que l’on peut voir sur la photo). Mais après quelques instants le soleil revient et restera pour le reste de la journée. Nous en profitons pour faire la Torre delle Ore, la Torre Guinigi et la cathédrale San Martino.

En poussant un peu plus loin, nous tombons sur l’Orto Botanico Comunale di Lucca. Un joli jardin botanique gratuit qui possède toutes sortes de plantes, arbres et fleurs.

En partant de Lucca, nous tombons sur un panneau de la ville. En tant que bonne française, lorsque je vois le blason de la ville, je pense directement à un verre de vin 😂!

Blason de la ville de Lucques

Nous poussons jusqu’aux Cinque Terre pour nous installer au camping Il Rospo. Nous arrivons à temps pour voir le coucher de soleil et profiter d’une baignade !

Jour 16: Riomaggiore – Manarola – Corniglia

Ce matin, nous prenons le train pour rejoindre Riomaggiore ! Dans les Cinque Terre, il y a le choix : soit prendre la voiture (mais il y a de nombreux tunnels à une seule voie et donc de feux, ce qui rend le trajet trèèèès long), soit prendre le train (ce que nous avons décidé de faire), soit prendre le bateau (mais il faut les bonnes conditions et c’est plus cher que le train). Il faut savoir qu’il est interdit de porter des chaussures qui ne tiennent pas le pied. Cela est dû au nombre trop important de personnes se blessants sur les sentiers ou dans les villages à cause d’un mauvais maintient du pied.

Nous voilà enfin dans les Cinque Terre, ces petits villages à fleur de mer qui apparaissent beaucoup sur internet sont connus pour leurs couleurs pastels. Ces ancien village de pêcheurs sont reliés entre eux par des sentiers, par la mer ou par le train. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le paysage est méditerranéen entre pins et criques à l’eau bleue turquoise.

Nous voulons prendre la via dell’ Amore pour rejoindre Manarola, mais malheureusement il y a eu un glissement de terrain et le sentier est fermé… Nous décidons alors de nous renseigner pour rejoindre Manarola en bateau, et 2ème déconvenue, à cause de la mer trop agitée, il n’y a pas de bateaux qui circulent aujourd’hui… Donc nous reprenons le train pour rejoindre le village.

Manarola est très connu pour son Scenic Viewpoint sur le village. De ce fait, nous trouvons qu’il y a un peu plus de monde, mais ça ne nous dérange pas pour marcher dans le village car le foule reste dans l’artère principale et nous nous allons dans les petites ruelles.

Nous voilà de nouveau dans le train pour rejoindre le plus petit village des Cinque Terre, Corniglia. Contrairement aux autres villages, la gare est en dehors du village et il faut monter pour rejoindre Corniglia. Le chemin est bétonné et une longue file de touristes est en train de monter vers le village.

Et nous rentrons finalement à notre camping afin de profiter du soleil de fin de journée pour une bonne baignade (et d’un bon Spritz) !

Jour 17: Vernazza – Monterosso al Mare

2ème et dernier jour aux Cinque Terre. Ce soir nous devons rejoindre Gênes afin de rentrer en France. Nous nous sommes réveillés sous un ciel chargé, la mer a été agitée toute la nuit et nous entendions les vagues se casser sur les falaises.

Nous prenons le train pour rejoindre Vernazza. En descendant l’artère principale, nous voyons sur notre gauche une arche naturelle qui donne sur une plage de galets. Nous y allons et nous pouvons voir la mer se déchainer.

Nous continuons notre chemin et nous tombons sur une grande place avec des bateaux de pêcheurs. Nous continuons pour arriver au bout du port où le blason de la ville a été fait avec des galets.

Nous montons au Castello Doria où nous avons une vue plongeante sur le village, mais également sur le suivant Monterosso. Nous redescendons et empruntons le sentier qui lie les deux villages. C’est un sentier assez simple qui permet de rejoindre l’autre village sans prendre le train. Tout d’abord, il s’élève (donnant une vue plongeante sur Vernazza), puis il longe la falaise jusqu’à rejoindre Monterosso.

Nous rentrons au camping car il est temps pour nous de rentrer. Une fois arrivés, nouvelle surprise : la batterie de la voiture est morte ! Heureusement, le propriétaire du camping nous aide et appelle un de ces amis mécanicien qui viendra nous dépanner, mais ça nous fera perdre toute l’après midi et nous arriverons à Gênes en début de soirée.

Cette mésaventure marque la fin de notre road trip ! Nous nous sommes émerveillés devant les beautés de l’Italie et nous savons pour sûr que nous allons y retourner pour visiter des choses que l’on a pas pu faire par manque de temps ou par manque de billets. J’espère vous avoir fait voyager avec nous et que vous avez pris autant de plaisir à lire que nous à profiter du soleil italien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s