Chamechaude, plus haut sommet du massif de la Chartreuse, est un sommet non compliqué à atteindre. L’avantage de ce sommet, est que le départ de la rando est accessible en bus depuis le Col de Porte. Parfait pour ceux qui veulent se mettre à la mobilité douce !

Aujourd’hui, nous avons décidé de partir un peu à l’aventure et de prendre le sentier passant par la rampe de l’Écureuil. Le sentier n’étant pas balisé, ça nous permet également de ne croiser personne pendant la montée.

Le début de la randonnée est classique. Depuis le col de Porte, nous suivons le GR qui monte dans la forêt jusqu’à la cabane de Bachasson. Ici, nous prenons à droite vers le Habert de Chamechaude. En lisant notre topo, nous arrivons jusqu’à une barrière où au lieu de continuer sur le chemin balisé, nous prenons à gauche, sur le sentier ayant une croix jaune. Le début de l’aventure commence. Nous montons droit dans la pente pour arriver à une petite grotte, puis nous longeons la falaise.

La Grotte qui nous sert de point de repère
Puis, nous suivons la falaise

Assez facilement, nous trouvons l’Arche à 3 ouvertures où il faut grimper dans une cheminée étroite (on essaye de se faire tout petit et ça passe plutôt bien !). Après avoir suivi une légère sente, nous dévions un peu du chemin afin de regarder la vue.

Il faut ensuite passer un petit pas d’escalade dans la rampe de l’Écureuil. À partir de là, nous suivons les cairns qui nous amène sur une pente faible, herbeuse et avec quelques pins.

La légère sente laisse place à une belle trace qui va vers les falaises. Nous la suivons pour finalement rejoindre la voie normale. Il y a un monde fou ! Il fait beau, c’est le 2ème weekend après le déconfinement, les gens profitent du soleil et de leur liberté retrouvée.

Au pied du sommet, au moment de passer le dernier pas d’escalade (équipée d’un câble), nous décidons de ne pas y aller. Il y a tellement de monde que les randonneurs font la queue pour monter et descendre. Nous avons le temps de manger avant que les personnes qui faisaient la queue quand nous sommes arrivés, puissent monter !

Nous voulions redescendre par le canyon, mais tant pis, ça sera pour une autre fois. Nous redescendons par le sentier classique pour rejoindre le Col de Porte.

Vous en voulez plus ?

Les chemins pour monter à Chamechaude sont nombreux. Beaucoup ne font que la voie classique depuis le Col de Porte, mais vous pouvez trouver beaucoup de topos bien détaillés pour essayer de nouveaux chemins.

Petite conclusion

Chamechaude a une vue dont on ne se lasse pas ! Au sommet, on peut apercevoir le Mont Blanc lorsque le temps le permet. Néanmoins, il y a beaucoup de monde qui va sur ce sommet car il est sans grande difficulté lorsqu’on prend le sentier classique.

Le tracé

Nous avons suivi le topo détaillé d’Altitude Rando. Il est très clair et nous nous sommes jamais perdu.

Photos ©Capucine, Canon EOS M50

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s