1er août 2020, nous nous retrouvons entre amis à Concarneau avec nos vélos. Nous gardons un weekend afin de finir les derniers préparatifs concernant nos vélos et notre trajet avant de partir à travers la Bretagne sur nos fidèles destriers.

Jour 1 : Concarneau – Cléden Cap Sizun

(85km – 690D+)

Nos vélos sont prêts, nos sacoches sont bouclées et nous sommes enjoués à l’idée de commencer cette aventure ! Aujourd’hui sera notre plus grosse journée, nous devons aller à Cléden où la famille d’Irène nous hébergera pour la nuit.

Nous enfourchons nos vélos sous une fine pluie qui disparaîtra rapidement pour laisser place au beau temps. Les kilomètres défilent et nous nous arrêtons à la plage de Tonoën pour manger. Les mirabelles de notre pique-nique transformeront le repas en un combat acharné au crachage de noyaux, où Damien gagnera malgré nos efforts.

Nous reprenons notre route et nous passons devant les ruines d’une usine à galets des nazis. Nous nous faisons prendre en photo devant le panneau indicatif par une personne âgée. Il nous dit que ça lui permettra de prouver que le site attire et intéresse les touristes, peut-être que nous seront même dans le journal local !

Nous continuons notre chemin, souvent seuls sur la route ou sur les chemins. Le soleil tape plutôt fort et mine de rien, les kilomètres s’enchaînent avec le dénivelé. Qui aurait pensé que la Bretagne avait autant de montées (mis-à-part un breton) ! Nous avançons avec la promesse d’une baignade bien méritée. Cette idée en tête, dans une descente, nous nous séparons car une partie (Solenne et moi) avons oublié de tourner. Nous décidons alors de se retrouver directement à Cléden, ce qui nous permet à Solenne et à moi, de nous baigner. Nous faisons donc un arrêt par l’Anse du Loc’h avant d’arriver finalement à Cléden.

Jour 2 : Cléden – Douarnenez

(37km – 260D+)

Nous nous réveillons d’une bonne nuit. Damien s’est réveillé à l’aube pour aller pêcher pendant que nous dormions. Après un bon petit déjeuner, nous prenons la direction de la Baie des Trépassés. Une fois sur place, on décide de ne pas aller à la Pointe du Raz car on nous a dit que la vue était meilleure de la Pointe du Van. Dans la baie, de nombreux surfeurs sont à l’eau. Nous n’avons qu’une envie : les rejoindre et surfer ! Malheureusement, il n’y a pas de locations de planches… Nous gardons l’envie pour plus tard dans notre trip.

Nous posons nos vélos et allons à la Point du Van à pied. Aujourd’hui, nous allons faire une petite journée donc nous pouvons bien profiter de ce que l’on croise.

Après cette belle pause, nous reprenons la route. Celle-ci est droite et quasiment plate, ça change de la veille. Nous avançons très bien et nous arrivons rapidement à Beuzec-Cap-Sizun, nous allons à une petite plage juste après cette ville. Après notre sieste, nous enfourchons nos vélos pour aller à Douarnenez.

Jour 3 : Douarnenez – Crozon

(34,7km – 460D+)

Après une nuit moins calme au camping, nous partons sous un ciel chargé. Nous traversons Douarnenez et empruntons une partie du GR34. Nous nous arrêtons aux cuves à garum qui sont des vestiges gallo-romains, puis nous reprenons notre route.

Nous avalons les kilomètres à travers chemins de terre et route. Nous passons la plage de Lestrevet où les chars à voile profitent du vent. Finalement nous arrivons à notre camping qui se situe au-dessus de la plage de l’Aber.

Jour 4 : Presqu’île de Crozon

(31,5km – 440D+)

Nous avons décidé de passer une journée entière à la Presqu’île de Crozon. On sait que l’endroit est magnifique et nous voulons en profiter un maximum. Ça nous permet également de passer une journée sans porter nos sacoches et tentes qui sont tout de mêmes lourdes. Nous passons tout d’abord par Morgat pour aller en direction du Cap de la Chèvre. Solenne connait bien et elle veut nous faire découvrir l’Île Vierge, une des plus belles plages du monde ! Nous posons nos vélos et empruntons le GR34, lorsque nous voyons que l’île n’est pas accessible. Une habituée nous apprend que c’est pour la protection de l’environnement mais que la commune a profité du Covid pour prendre la décision. En effet, depuis que la plage avait été élue une des plus belles plages du monde, le nombre de visiteurs avait dangereusement augmenté jusqu’à mettre l’environnement de l’île en péril ! Nous acceptons, et nous allons à une autre plage magnifique ! (L’accès est pas des plus facile car il se fait avec une corde fixe)

Nous reprenons nos vélos et allons vers la Palue. Nous avons regardé la veille et normalement les conditions de surf sont bonnes et ce n’est pas l’envie qui manque ! Une fois sur place, nouvelle déconvenue : on ne peut pas louer sur place. Dépités, nous regardons sur internet où louer et allons donc jusqu’à la place du Goullien où il y a un surf shop. Mais le sort s’acharne sur nous et il n’y a plus de planches de disponible. Nous rentrons donc à Crozon.

Jour 5 : Crozon – Camaret-sur-Mer

(37km, 430D+)

Aujourd’hui, nous devons prendre le bateau pour rejoindre Brest. Après avoir vérifié la veille, nous allons le prendre à Lanvéoc en passant par Camaret pour voir les épaves de bateaux.

Puis nous allons à Lanvéoc pour récupérer notre bateau. Mais une fois sur place, nous nous rendons compte qu’il n’y a pas de navettes pendant les vacances et que les seuls bateaux partent de… Camaret ! Ni une, ni deux, nous faisons demi-tour après avoir réservé des places pour nous et nos vélos. 2h après, nous débarquons à Brest ! Notre aventure touche à sa fin après une belle semaine ensoleillée !


Nous avons fait qu’une petite partie de ce qui est possible en cyclotourisme en Bretagne. Il existe de nombreuses pistes qui permettent de faire le tour de toute la Bretagne. Ce mode de voyage est très à la mode en ce moment, notamment pour des questions environnementale, mais également car la crise de Covid nous empêchait de partir à l’étranger. Mais finalement, n’est-il pas plus satisfaisant de parcourir et découvrir la France à travers un mode de transport doux ?

Photos ©Capucine, Canon EOS M50 & ©Damien, Canon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s