Partie 2 : De l’eau au sommet

Étape 5 : Tighjettu au Refuge Ciottulu di i Mori

L’orage de la veille, combiné à des douleurs dans les genoux, a raccourci ma nuit. Heureusement, l’étape du jour est courte : 5h.

Nous descendons aux bergeries d’U Vallone où nous achetons un fromage de brebis frais. Nous suivons rapidement une courbe de niveau dans la forêt. Celle-ci nous fait penser à un prémisse du Sud, un sentier moelleux qui apaise nos jambes endolories par les précédentes étapes. Nous profitons d’une vasque pour nous rafraîchir, la journée s’annonce encore une fois ensoleillée et chaude.

Corse Envies d'ailleurs

Partie 1 – Atteindre des sommets

De Calenzana à Tighjettu

Arrivés à l’aéroport de Calvi, nous nous mettons en marche pour rejoindre Calenzana. 11 kilomètres pour rejoindre le village, mais au bout de 4 kilomètres une dame nous prend en stop pour nous déposer directement au gîte d’étape. Grâce à cette savoyarde, nous arrivons à Calenzana pile pour le dîner ! Une pizzeria, le choix est vite fait, nous prenons tous les deux une pizza GR®20 (tomates, roquette et champignons, le tout très frais).

WhatsApp Image 2018-09-02 at 18.15.02

Étape 1 : Calenzana au Refuge Ortu di u Piobbu

Corse Envies d'ailleurs

Préparatifs GR20

Le GR20 est considéré comme un des GR le plus difficile d’Europe. De nombreux sites vous mettent en garde devant sa difficulté. Cela peut en décourager plus d’un. Bien-sûr, il faut être préparé physiquement et moralement. Le GR20 n’est pas à la portée de tous. Mais vous n’êtes pas obligé de le faire en entier. Vous pouvez choisir les étapes que vous souhaitez effectuer.

Ce qui n’est pas dit dans de nombreux sites que l’on peut voir, c’est la nécessité de cash. Dans tous les refuges, si vous souhaitez acheter à manger, il vous faudra du cash donc prévoyez-en assez.

Corse Envies d'ailleurs

Yosemite – Vernon Falls – 4 Juillet 2017: La der des der

Réveil après une dure nuit, le vent n’a pas cessé de la nuit, ce qui nous a glacé jusqu’aux os. Mais aujourd’hui est une bonne journée : c’est le National Day et l’anniversaire de Paul !

Nous redescendons de Yosemite Falls pour profiter de nos dernières heures dans le parc avant de retourner à Berkeley.

Nous récupérons la voiture afin d’aller vers Nevada Falls. Mes pieds étant devenus des ampoules ambulantes, nous décidons d’y aller doucement et pour ma part en tongs car je ne supporte plus les chaussures fermées.

Le circuit est beaucoup plus touristique. Nous sommes entourés de monde et une fois n’est pas coutume, le sentier est goudronné pour permettre à tous d’y accéder.

Nous traversons le pont et commençons à voir des personnes trempées de la tête aux pieds. Intrigués, nous accélérons le pas.

20170704_141559

Envies d'ailleurs

Yosemite – Yosemite Falls – 3 juillet 2017: One of the tallest waterfalls in North America

Nous sommes partis d’Ostrander Lake. Il y a plus de monde dans Yosemite Village que les autres jours. Nous sommes bloqués dans les bouchons. Notre timing est serré, l’impatience monte. Notre bus passe dans 30 minutes pour Yosemite Falls et nous devons encore acheter à manger pour midi. Une place se libère, on saute dessus. Un sandwich et des tomates cerises avalés, nous sommes juste à temps pour le bus.

Celui-ci nous arrête en bas de la cascade. Il y a deux sentiers, à droite pour la petite balade, tout droit pour monter en haut de Yosemite Falls.

20170704_112326

Californie Envies d'ailleurs

Yosemite – Ostrander Lake – 2 juillet 2017: “Stand up and be strong”

Réveil de bonne heure, deux barres céréales dans le ventre, des pansements pour les ampoules, les bouteilles remplies et nous sommes partis. Nous allons au visitor center afin de récupérer notre permis de campement à Ostrander Lake.

Dernier conseil du ranger, “If you see a bear, just stand up and be strong. He will go away”. Très rassurant. Mais nous partons tout de même le sourire aux lèvres, quelles découvertes allons nous faire aujourd’hui?

Arrivés au départ de notre randonnée, des rangers vérifient notre permis. Tout est très régulé dans le parc et tout le monde n’a pas le droit de camper en pleine nature, et ce dû aux ours et pour préserver le parc. Tout est conforme. Nous partons.

Nous marchons sur un petit sentier champêtre. Nous sommes entourés de fleurs, de hautes herbes et d’arbres. Il fait chaud, mais l’humeur est au beau fixe. Le chemin monte doucement, ce qui est très agréable après notre marche de la veille.

Nous faisons une première pause. Pas de bruit. Juste nous, la nature et le doux souffle du vent.

20170703_110914

Californie Envies d'ailleurs

Yosemite – Glacier Point – 1er Juillet 2017: Le jeu en vaut la chandelle

Yosemite, ce nom que j’entends depuis des mois, des histoires que l’on m’a raconté, des photos que l’on m’a montré, “Capucine, during your road trip, you must stop by Yosemite !”. Le rendez-vous est pris. Début juillet, sac au dos et chaussures au pied, nous attaquons cette vallée dont on nous a tant parlé.  

Nous partons de Berkeley (banlieue de San Francisco). A l’entrée du parc, un ranger nous accueille : “Welcome to Yosemite National Park”. La route s’ouvre devant nous, bordée de séquoias. Puis soudain, nous arrivons dans la vallée, El Capitan la domine, Yosemite Falls fait également son entrée. Une longue queue de voitures nous attend. Nous n’avons pas choisi le meilleur weekend, c’est le National Day.

Californie Envies d'ailleurs

Road Trip California – 24 Juin – 13 Juillet 2017 : The far west

Fin des cours, départ de tout le monde. Pour moi, l’aventure commence !

Step 1: Santa Barbara

Nous sommes fin juin et avec deux amis, nous partons pour Santa Barbara. Découvertes, plages, et surtout recherche d’un camping qui dispose d’une place de bivouac !

Santa Barbara est une ancienne colonie espagnole. Elle a gardé cet ADN et on peut le voir dans son architecture. Son grand point d’intérêt, mis-à-part les plages, c’est State Street; une grande rue, uniquement avec des magasins. Elle est toujours remplie de monde.

Petit weekend chill pour dire au revoir avant de prendre réellement la route.

Snapchat-631650192

Californie Envies d'ailleurs